Loading...

The Job est un spectacle pas comme les autres. A la croisée des chemins socioculturels, ce spectacle participatif (…) est une création plurielle de toute beauté. Une vraie réussite artistique” (Le Jeudi, 8 juillet 2010)

__

“Au coeur du raport entre décideurs-décidés, le face à face, les tics gestuels et le conformisme de l’entretien d’embauche parviennent réellement à capter notre attention. La scénographie met parfaitement en valeur le groupe et les personnalités de chaque individu” (D’Land, 9 juillet 2010)

(Tageblatt, 19 Apr 2010)

__

“Les uns cherchaient des explications sur comment bougeaient les danseurs, les autres étaient simplement fascinés par ce mélange extraordinaire de musique, input multimédia, et danse moderne.  (…) Quel bonheur de voir mes élèves attentifs et interessés pendant toute la durée du spectacle”
(A pre-primary school teacher)

Création 2010
Mierscher Kulturhaus et
Grand Théâtre de Luxembourg

Projet artistique pluridisciplinaire avec danse, musique live et photographie.

Une firme emploie 150 personnes. Ils utilisent différents moyens pour recueillir certaines données… Les uns embauchent, engagent, recrutent, congédient, renvoient ; les autres s’appliquent, se consacrent, dépensent, empruntent, profitent, servent, usent, utilisent, négligent…
Et donc ils entrent, sortent, signent, s’assoient, se lèvent,
communiquent, demandent, répondent,
se fatiguent, s’ennuient, s’angoissent, se stressent, se chargent, se disputent.
Ils allument, éteignent, ouvrent, ferment, montent, descendent…

« The JOB » est un projet chorégraphique réalisé avec le soutien actif du Ministère du Travail et de l’Emploi, le Fonds Social Européen et l’ADEM qui vise la participation d’artistes professionnels et de demandeurs d’emploi. Il offre un véritable travail artistique aux participants qui affrontent de nouveaux défis et sont invités à entreprendre de nouvelles tâches, assumer de nouvelles responsabilités et s’engager activement – peut être pour la toute première fois dans leur vie – dans un projet de danse, de musique et de photographie.

La démarche artistique d’Emanuela Iacopini s’appuie sur l’investigation d’une facette propre à chaque interprète, à la recherche d’une nouvelle dimension individuelle et de groupe. Croisements, réflexions, évolution, devenir, échanger, expansion, nouveaux espaces, nouvelles rencontres, réorganisation des priorités, des valeurs.

Durée: 55 min

Concept et direction chorégraphique: Emanuela Iacopini
Direction musicale et composition : Camille Kerger
Mise en scène: Rajivan Ayyappan
Assistante chorégraphique : Julie Barthélémy
Danseurs : Jeanna Serikbayeva-Larosche, Samuel Meystre, Sven Soares
Danseurs inscrits à l’ADEM : Roxane Birch,  Arlette Amougou, Valérie Grégoire, Elvira Kardanova, Stéfanie Leuther, Nathalie Moerman, Jean Ribouillault, Renate Trübenecker, Patrick Wagner, Yvonne Stephany
Musiciens : Nataša Gehl, Sven Kiefer
Chant Solo: Stephany Ortega
Photographe : Miikka Heinonen
Scénographie : Mauro Doro (Below Collective)
Lumière : Nico Tremblay
Costumes : Anne-Marie Herckes
Arrangement électronique : Roby Steinmetzer

Partenaires
Mierscher Kulturhaus, Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg, TROIS C-L, Ministère de la Culture, Union Européenne, Fonds Social Européen, Ministère du Travail et de l’Emploi, Groupe d’action locale Lëtzebuerg West, Ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, « Fonds européen agricole pour le développement rural : l’Europe investit dans les zones rurales » , Institut Européen de Chant Choral, Fondation Indépendance, Fonds Culturel national, SACEM, VEDANZA a.s.b.l.

Représentations

première 30.6.2010 > 20H
Mierscher Kulturhaus, Luxembourg

2, 3, 8, & 10.7.2010 > 20H
Mierscher Kulturhaus, Luxembourg

23.10.2010 > 20H
Grand Théâtre de Luxembourg